Station de traitement d’eau

Capitale du Cambodge, Phnom Penh est relativement bien approvisionnée en eau potable par rapport au reste du pays. Malgré tout, cette ville d'1,6 million d’habitants souffre d’un important déséquilibre géographique dans l’accès des communautés à l’eau potable, qui est aggravé par une croissance démographique et un développement industriel accéléré. Pour répondre à ce problème, la PPWSA (Phnom Penh Water Supply Authority) a décidé, dans le cadre de son Master Plan 2005-2020, de construire une nouvelle station de traitement d’eau potable située à Niroth. Le dispositif développé comprend entre autre une prise d’eau sur le Mékong, une station de pompage des eaux brutes, une installation de filtration, et une station de traitement qui refoule l’eau potabilisée dans le réseau de distribution de la ville. Compte tenu de la dimension importante du projet, il a été décidé de le scinder en 2 phases. Chacune permettant de produire 130 000 m³/jour. Chaque Phase a fait l’objet d’un appel d’offre international et VINCI Construction Grands Projets a remporté l’appel d’offre de la seconde tranche en 2014, un an après la mise en service de la première tranche.

CONTEXTE

De manière à faire face à la forte croissance urbaine de Phnom Penh (doublement de la demande en eau sur les 8 dernières années), sa Régie des Eaux (PPWSA) a été restructurée au début des années 90.
Depuis 1993, cette réorganisation a permis de multiplier la production d’eau potable par 7, de diviser les pertes par 10 et de multiplier les ventes par 24. Niroth constitue la 4ème usine de la ville en termes de construction, et la 1ère en termes de production. Elle doit permettre passer la capacité de production globale de 300 000 m³/jour à 560 000 m³/jour.

TECHNIQUE

La conception de l’usine de traitement comprend la mise en place d’équipements de pompage (4 nouvelles pompes, 160 KW chacune) au niveau de la prise d’eau existante. Cette nouvelle station de traitement comprend la construction de 12 décanteurs lamellaires avec 4 chambres de coagulation et 12 chambres de floculation; mais aussi la construction de bâtiments de dosage et stockage des réactifs (chaux et sulfate d’alumine), la construction de 12 filtres à sables, la construction d’un réservoir de stockage d’eau traitée semi-enterré d’une capacité de 23 000 m³.
L’ouvrage prévoit également la mise en place des équipements de chloration au niveau du bâtiment de chloration existant, des armoires et de la distribution électrique, de l’automatismes et du Scada pour les nouveaux ouvrages de traitement, de 6 nouvelles pompes d’eau traitée (500 KW chacune) dans le bâtiment de pompage existant, de 2 réservoirs anti-bélier (50 m³ chacun), des canalisation de connexion  inter-ouvrages (tuyau fonte de 600 à 1 200 mm) et des réseaux de drainage.
La mise en service de la nouvelle usine et son jumelage avec la station existante font parties intégrantes du contrat.
Les fondations de tous les ouvrages sont prévues avec des pieux de dimensions 400 x 400 millimètres et 22 mètres (1 056 pieux). Ce projet est une première pour VINCI Construction Grands Projets, en ce qui concerne la construction d’ouvrages hydrauliques au Cambodge. C’est aussi un de nos plus importants projets en ce qui concerne la construction de station d’eau potable.
Au plan technique, l’unité se distingue par un pilotage entièrement automatisé et par des pompes à vitesses variables. Les avantages sont une consommation d’énergie optimisée.

Au plan technique, l’unité se distingue par un pilotage entièrement automatisé et par des pompes à vitesses variables régies par un algorithme novateur. Les avantages sont une qualité de traitement et une consommation d’énergie optimisées.

IMPACT

Grâce à ce projet, VINCI Construction Grands Projets participe à l’amélioration de l’approvisionnement en eau de Phom Penh, en doublant la capacité de la station de traitement d’eau de Niroth, située dans les quartiers sud de la capitale cambodgienne. L’enjeu de l’ouverture de cette nouvelle installation est d’améliorer la capacité de la ville de Phnom Penh à fournir une eau sûre et de qualité à sa population. L’usine de Niroth doit permettre de répondre à la forte croissance de la demande, liée à l’essor démographique et industriel de la région de Phnom Penh. L’objectif est de doubler la capacité de l’actuelle station, afin de permettre à près de 400 000 personnes d’accéder à l’eau potable, soit ¼ de la population.
La nouvelle usine de production d’eau potable de Niroth est l’illustration de la croissance dynamique que connaît le Cambodge depuis plusieurs années et la volonté de ses dirigeants d’offrir à tous un accès aux services essentiels tels que l’eau potable.
Enfin, ce projet illustre un levier de développement de l’activité de VINCI Construction Grands Projets à l’international : la diversification des activités de construction dans un pays où l’entreprise réalise en parallèle l’extension des terminaux des aéroports de Phnom Penh et de Siem Reap, pour le compte de Cambodia Airports (VINCI Airports).

Experts du projet

Maître d’ouvrage
Phnom Penh Water Supply Authority (PPWSA)

Maître d’œuvre
Safège

Dates d'exécution

Dates d’exécution
septembre 2014 à mars 2017

Béton
13 500 m3

Acier
2 600 t

Terrassements
26 000 m3

Réhabilitation et extension de la station de traitement d'eau potable

Kantale

Discover