Aménagement hydroélectrique de l’Eastmain-1 (galerie de dérivation)

L'aménagement hydroélectrique de l'Eastmain-1 est constitué de deux centrales hydroélectriques, d'un barrage et d'un réservoir, érigés sur la rivière Eastmain par la société d'énergie de la Baie-James, pour le compte d'Hydro-Québec entre 2002 et 2012. Mise en service en 2007 et située à 88 kilomètres au nord de Nemiscau, dans la région administrative du Nord-du-Québec la centrale de l'Eastmain-1 a une puissance installée de 507 mégawatts. Les travaux réalisés par JANIN ATLAS consistent en la construction de la galerie de dérivation provisoire de l’aménagement Eastmain-1.

CONTEXTE

L’aménagement de l’Eastmain-1 est mentionné comme une composante facultative du complexe La Grande. Les centrales sont situées sur la rive gauche et sont orientées nord-sud.
À l’étape de la construction, les trois groupes turbines-alternateurs de la centrale de l’Eastmain-1 avaient une puissance combinée de 480 mégawatts et la production annuelle devait atteindre 2,7 térawatts-heures. La hauteur de chute normale était de 63 mètres, et le débit d’équipement prévu était estimé à 840 m³/s.
La centrale de l’Eastmain-1-A bénéficie des apports d’eau supplémentaires du détournement partiel de la rivière Rupert, qui a été mis en service en novembre 2009 dans le cadre du même projet.
Elle est située à 700 mètres à l’est de sa centrale-sœur dont elle partage plusieurs caractéristiques.

TECHNIQUE

Les principaux travaux réalisés par JANIN ATLAS pour l’excavation et le bétonnage de la galerie de dérivation sont liés à du déboisement, des routes et batardeau du bouchon amont, de l’excavation, de la consolidation et protection superficielle du roc, du béton projeté sous pression, des clôtures de sécurité, du béton et coffrage, des aciers d’armatures, des ancrages primaires des pièces encastrées des vannes et reniflards, des montages des pièces encastrées des vannes de dérivation, ainsi que des forages et injections.

 

IMPACT

Depuis la mise en service complète de l’aménagement, les deux centrales sont exploitées de manière conjointe. L’addition de la dérivation de la Rupert et de Eastmain-1-A ajoute une production d’énergie supplémentaire de 2,3 térawatts-heures, pour un total de 5,0 térawatts-heure. Le facteur d’utilisation des deux centrales est de 47%.
Les deux centrales sont destinées à répondre aux fluctuations horaires et quotidiennes de la demande en électricité. Ainsi, plusieurs groupes seront stoppés durant les périodes de faible demande.

Experts du projet

Client
Sociéte d’Énergie de la Baie-James

Exploitant
Hydro-Québec Production

Chiffres clés

Dates d’exécution
Mars 2003 à juin 2004

Excavation du mort-terrain : 60 000 m³

Excavation du roc à ciel ouvert : 500 000 m³

Excavation du roc souterrain : 90 000 m³

Béton : 7 800 m³

Aménagement hydroélectrique de la Toulnustouc

Discover